J 3 – Alpes de Lyngen : pentes sud du Kvalvikfjellet


arrivée à Kvalvikhytta

Plus bas : 28m
Plus haut : 628m sous le Kvalvikfjellet
Dénivelé : 757m
Participants : Xavier, Bruno, Didier, Patrick
Repos (forcé) : Sylvie et Bernard

En montagne, il y a des jours qui démarrent mal, et qui tardent un peu à révéler toutes leurs saveurs. Hier soir déjà la mule se plaignait de sa rotule, désespérant l’intello. Qui plus est Sylvie avait le mollet douloureux depuis notre course d’hier. Bon, il s’agit de convenir d’une solution, trouvée en cœur et sur les conseils avisés de Xavier: « l’apothek ». Impeccable, nos deux blessés sont orientés vers le Centre médical et parfaitement pris en charge, rassurés, et forcés au repos. Sylvie se met au crochet, l’intello peaufine son compte-rendu de la veille. Les « tamaloù » font du ski !
Pour les quatre autres, dont les spatules frétillaient depuis le petit déjeuner malgré la fine pluie visible par la fenêtre, la libération intervient vers dix heures ; un objectif modeste est choisi compte-tenu du temps (la météo) et du temps (l’heure tardive) : Pente Sud de l’imprononçable Kvalvikfjellet. Il fait doux, deux ou trois degrés une limite pluie-neige, faibles, annoncée à 500m.
Parking sur une espèce de soupe glacée, attention danger en sortant de la voiture ! Départ à un rythme enlevé entre plantations d’épicéas et bouleaux, le chemin s’élève en douceur, la pluie cesse, le soleil essaie parfois de percer, mais reste d’une excessive timidité. La neige demeure bien mouillée.
Didier s’écrie : « oh, le cigare ! » Air médusés des trois autres, cherchant une grosse bête. Pour les non-initiés en cascade de glace, un « cigare » est une belle colonne, de glace. Coin de paradis pour les grimpeurs de ces sculptures glacées, des falaises qui nous entourent nombreux sont les superbes débordements bleus ou verts.
Arrivée à Kvalvikhytta (ça c’est facile à prononcer, essayez…). C’est une « hutte » : un refuge, un petit cocon de bonheur, surtout par météo maussade. Une petite maison de bois, salon, salle à manger, cuisine, dortoir. Entre autres particularités, la « marinette » trois dimensions. « Marinette », tous les cafistes palois comprennent. Trois dimensions : un fort paillasson au sol, deux bons balais-brosses dont les poils se font face et laissent passer la chaussure à décrotter ou déneiger. Ingénieux. La Hutte s’en trouve bien préservée. Dans la cuisine, casseroles, gaz, poêle, ingrédients, tout à disposition du promeneur. Déco cosy, photos de famille encadrées, cartes, paysages. Les « Hutte », surprenante et séduisante institution norvégienne. L’assurance d’un gîte chaleureux pour mule éreintée.
Patrick sort le casse-croûte, Xavier : ah non, non, on ne déjeune pas là. Il fait beau. En effet, le temps à l’air de bien vouloir doucement s’éclaircir. On attaque la pente plein Nord, la végétation se raréfie, devant nous les puissants reliefs de ces Alpes du grand Nord, et au gré des conversions de magnifiques vues sur le fjord. Paysage en noir et blanc, quelques flocons nous accompagnent. Vers 13 heures, les conditions changent, les flocons se resserrent, nous cessons l’ascension vers les 650 m et profitons avec surprise d’une neige très correcte, dans un jour gris-blanc offrant une visibilité qui laisse toute sa place au hasard… Glisse face au fjord, belles et larges pentes, magique !
Nouveau passage à la « Hutte », et, enfin, le casse-croûte. Horaire espagnol ! Agréable descente vers le parking, pour conclure cette belle, superbe, deuxième journée. Nous retrouvons nos blessés au camp de base. La mule, souriante, nous annonce reprendre le service le lendemain, pour Sylvie ce sera un peu plus long…Patience !
A plus sur les pentes.

– par Patrick

Crédit photo : Patrick Sicé
Cliquez sur la première photo pour faire défiler la galerie

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s