J 47 Elizondo – Lizuniaga : Etape 100% navarraise


Camouflage façon Pottock

Excellente nuit à Elizondo. Il le fallait car ce sont 27 kilomètres qui vont être à parcourir pour rejoindre le col frontalier de Lizuniaga, sous la Rhune. Il le fallait car la pluie accompagnera à nouveau le « hrpiste » durant toute la journée, sur un terrain vallonné où alternent belles forêts de chênes ou d’hêtres et estives peuplées de pottocks, chevaux, brebis et « blondes d’Aquitaine ». Comme d’hab, depuis 3 jours !
A Elizondo, l’excellent pâtissier local permet de faire provision d’une dizaine de petits gâteaux différents. Les courses sont complétées par une barquette de spaghettis, accompagnée de sauce tomate à la viande d’agneau, trouvée chez le traiteur. Une bonne chose que de descendre pour les étapes dans les vallées !
Conscient que la fatigue de la précédente étape est due, aussi, à une mauvaise « gestion » des temps de pause, je décide de m’arrêter toutes les 2 heures pour casser la croûte. Résultat : les 27 kilomètres sont plutôt bien « avalés ».
Le cheminement est simple sur de larges sentiers. Il suit la trace du GR11, pendant du GR10 français. Peu de route goudronnée. Un parcours, à la portée de tous, qui permet de temps à autre de longer des « caserios » d’un autre époque.
Un instant, le brouillard se lève, les nuages s’élèvent et la vue s’ouvre sur un beau paysage champêtre avec en toile de fond les « basses-Pyrénées » ! La Navarre, vraiment un coin sympa s’il n’y avait cette « maldita lluvia » (maudite pluie) qui n’arrête de tomber. Je ne croise pas un « senderista » (randonneur) de toute la journée. Pas fou…
Les palombières sont très présentes. Au col d’Etxalar, sur le « chemin des Palombières », certaines sont montées sur des tours métalliques, d’autres sur des tours en pierre, dignes d’un château-fort. Toutes sont organisées pour permettre d’attraper les palombes au filet. Un panneau explique la technique, allant même jusqu’à rappeler que les palombes qui ne sont pas prises dans les filets, sont attendues par 6 postes de tirs, placés de part et d’autre du col, derrière les filets. Massacre en vue.
De gros 4*4 sont là, sous les palombières. Les chasseurs nettoient les parages, repeignent en vert camouflage les cabanes et préparent la tuerie annuelle d’octobre/novembre. Heureusement, les vols de palombes se déplacent vers la mer pour migrer en sécurité. Intelligence animale ?
Passé le col de Lizarrieta, la vue se dégage -enfin- vers la Rhune. Vue depuis le sud-est, elle est massive et escarpée avec des affleurements rocheux. Une silhouette bien différente de celle observée depuis Ascain et St Jean de Luz où elle parait plus accessible.
Un dernier effort et le col de Lizuniaga et son « Hostel » apparaissent. La famille Boutin s’y retrouve pour célébrer une fin de traversée de Pyrénées prévue pour le lendemain. Pas trop tard !

– par Bernard Boutin

Nota :
– Le verdict du GPS, Elizondo – col de Lizuniaga : 4,2 k/h, 6h20 de marche, 8h15 de rando, 27 kms parcourus, 940 m de dénivelé positif, plus haut : 814 m, plus bas : 218 m.
– Les étapes précédentes de la traversée des Pyrénées, d’est en ouest, c’est ICI
– Crédit photo : Bernard Boutin
– Passez le curseur de votre souris sur les photos pour faire apparaitre les commentaires

TP47 partie 1

TP47 partie 2

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Traversée des Pyrénées, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s