Tuhou Gran : un classique quand la neige est basse !


depuis le Tuhou Gran : le Bigorre

Parking des Quatre Véziaux à Payolle : 1079 m
Plus haut : Tuhou Gran 1900 m
Dénivelé : 900 m
Distance parcourue : 15,8 km
Participants du CAF de Pau : Brahim Amaziane, Mathieu Appé, Marie Benichou, Michel Nogaro, Robert Marin encadrés par Cathy Roques et Bernard Boutin
Météo : grand beau frais sans vent
Date : 16 décembre 2021

Monter au Tuhou Gran, au-dessus de Payolle, c’est profiter que la neige soit présente en basse altitude pour faire des sorties de ski de randonnée… d’autrefois. Bonne couche de neige dès le départ. Quelques arbustes et pierres apparaissent plus loin, une fois atteinte la crête, conduisant au Castet Sarradis puis au Tuhou Gran. Rien de gênant.
Longue montée sur la crête dans une direction sud-sud-ouest. Pente assez douce qui se relève au final. Couteaux posés vers 1650 m alors que nous sommes sur une pente nord, légèrement taulée. La collective s’étire un peu. Il s’agit de la première sortie de l’année pour beaucoup. A notre droite, le « Bigorre » nous observe au loin. A notre droite, sous nous cette fois, le vallon de la Graoubole on nous tenterons, avec plus ou moins de succès, de faire des séries de « S » en descendant.
Sommet atteint et longue pose sur l’herbe, face au soleil. Endroit idéal. Un sommet chauve alors que la neige nous entoure depuis bien longtemps.
Déjà les plaquettes de chocolat tournent. Un classique des fins de pause casse-croûte.
Déjà les attaches claquent. Michel part en repérage vers la crête des Cots. Orientée Est, elle devrait être plus skiable que les pentes NO du Tuhou Gran. Pas top. Neige peu franche. Mélange de neige humide ou crouteuse sans consistance. Quelques S cependant. Michel et Mathieu les plus à l’aise. « Y-a-pas de mauvaise neige, y-a-que des mauvais skieurs » dirait l’ami Guillaume !
Descente dans le fond du vallon pour passer sur la rive droite de La Gaoubole et rejoindre la crête de la montée. Repeautage et crête atteinte.
Le neige devient plus lourde et difficile à skier. Plongeon dans le vallon de La Gaoube, ruisseau siamois de la Gaoubole. Passage au Courtaou des Esclozes et retour par l’aller. Pente faible. Quelques raquettistes et concert des chiens de traineau à l’arrivée. Ne pas résider au camping… sans s’assurer que les chiens ne sont pas là.
Pot sympa au bar des 2 vallées à Campan. Une beau secteur à ne pas oublier de redécouvrir chaque fois que la neige est basse… ce qui est de plus ne plus rare.
A plus sur les pentes.

– par Beñat

Les randos d’avant : c’est ICI
Séquence toponymie (source le Palay et le Bourbon) :

Crédit photo : Cathy Roques, Brahim Amaziane et Bernard Boutin
Cliquez sur la première photo pour faire défiler la galerie

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s