Gavarnie : pic St André, pic Entre Les Ports


le cirque de Gavarnie vu du pic Entre_les_Ports

Plus bas : 1832 m (parking station des Espécières)
Plus haut : 2570 m (col de St André), 2476 pic Entre Les Ports
Dénivelé montant et descendant 1025 m
Distance parcourue : 12,7 km
Une collective du CAF de Pau avec Violaine Baille, Valérie Casamayou, Nathalie Wurey, Pierre Friedrich encadrés par Alain Dupré, co-encadrés par Bernard Boutin
Météo : belle journée ensoleillé avec du vent sur les crêtes
Date : 13 mars 2021

Au parking Laclau, à 6h30, tous les « chats sont gris ». Dans le tohu-bohu des collectives qui partent pour Gavarnie, difficile de distinguer les nombreux amis cafistes qui s’affairent pour rejoindre leurs groupes respectifs. On aimerait les saluer. Pas le temps. Pas plus d’ailleurs, quand les voitures arriveront au parking des Espécières. La fièvre de l’or blanc est plus forte que les préséances.
Claquement des attaches, couinement des DVA et c’est parti. Beaucoup de randonneurs. Chacun a son objectif secret bien caché et nombreux se retrouvent au même endroit ! Au final, pour le pic St André : foule devant, foule derrière.
Pose des couteaux et séries de Z dans une neige soit tôlée, soit cassante. Trafolée souvent… Neige sable aussi !
Arrivée à un col sans nom. A mi-parcours, entre le pic St André et le Soum Blanc des Espécières, il est aussitôt baptisé « col de St André » ! Le nom est disponible…
Au col, fort vent frais en continu. Dépeautage peu commode sur l’étroite crête. Ne pas basculer à l’ouest comme à l’est. Descente est finalement décidée plutôt que de monter, crampons aux pieds, au St André.
Neige tôlée et gros grumeaux gelés, en début de pente. Ski pas « top ». Plus bas, la neige, couleur sahara, devient mieux « gérable ». A l’arrivée au lac des Espécières, les S s’enchaînent.
Au lac, pause… et pose (le français, c’est comme cela : truffé de pièges…) des couteaux pour remonter vers le pic Entre Les Ports (port des Espécières et port de Boucharo).
Nouvelle série de Z. Du monde un peu partout. 2021 : l’année du boom du ski de rando !
Pause au sommet. Fascination, admiration, contemplation, attraction : la grande muraille du cirque de Gavarnie force le regard. Pas patrimoine mondial de l’UNESCO pour rien !
Dépeautage et descente agréable sur les pistes de la station des Espécières. Nouvelle série de S.
Au parking, satisfaction partagée pour une belle journée de ski.
A Sassis, en face de Luz, la brasserie du Pays Toy fait de la vente à emporter, COVID oblige. Bonnes bières dégustées, installés sur des bancs publics le long du gave de… Pau. Que vient faire ici, la ville de Pau ?
Un panneau nous en dit plus sur le nom de Toy : « ce vocable était inconnu jusqu’au XIXè siècle… c’est un prêtre qui en 1904 rend célèbre le mot Toy en inventant de toute pièce une légende : U Toy nou cragn que Diü, et périclé é éra lit (un Toy ne craint que Dieu, le tonnerre et l’avalanche) ». Nous ne le savions pas : les cafistes sont tous un peu Toy !
A plus sur les pentes et un grand merci à Alain pour sa trace.

– par Beñat

Les randos d’avant : c’est ICI
Crédit photo : Pierre Friedrich et Bernard Boutin
Cliquez sur la première photo pour faire défiler la galerie

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s