Anéou, perle des Pyrénées béarnaises


l’Ossau depuis le col de Houer

Chemin faisant : vallée d’Ossau, cirque d’Anéou, Gradillère, col de Houer, col de Bious, col de l’Iou, col d’Anéou
Participants : Julien, Grégoire, Sophia, Jean-Pierre, Pauline, Astrid, Agathe encadrés par Hugues et Bernard (co-encadrant)
Plus bas : 1725 (parking Anéou), plus haut : 2350 (pic de Canourouye), distance 16,7 km, dénivelé 1108 m+,
Météo : « sol y sombra ». Pas de pluie, température acceptable, vent sur les crêtes.

Sortie du samedi, sortie de jeunes : 7 jeunes, 2 retraités ! Un bol d’air. « Comptez vous au départ au cas où une avalanche nous rattraperait » (improbable vu l’enneigement). Contrôle des DVA . C’est parti.
Hugues chemine « hors-piste » pour ne pas prendre la « voie normale », très fréquentée du col de Hoeur qui conduit au pic de Canaourouye. Un peu de fraîche sous les skis. La glace, la tôle se sont humidifiées. Col facilement atteint. Le vent souffle. Le soleil et de méchants nuages jouent à cache-cache. Un peu de glace, aussi. Pose couteaux. Canaourouye vaincu, sans difficulté, par sa crête N. Le groupe « Ghislaine » nous dépasse.
Dépeautage (première session). Descente de quelques dizaines de mètres, sur la crête sud, et plongée dans une très bonne poudreuse en direction des pentes SE de la Gradillère. Le temps des S.
Plus loin, le groupe « Ghislaine » fait pause. Le dépassons et maintenons le cap vers le plateau de la Glère. Pause à notre tour.
Repeautage et montée sur les pentes du « soum_sans_nom 2213 », entre col d’Anéou (ou de Bious) et col des Arazures. A propos, les cartographes peuvent mieux faire : sur les cartes IGN et Topopireneos, le secteur est doté de deux cols différents d’Anéou… et de deux cols de Bious. Les cartes sont-elles dessinées, sur un coin de table dans une auberge de Laruns, un verre de génépi à la main ?
Objectif : un petit promontoire sur le crête du Soum_2213. La pente devient plus ferme. La tôle prend la place de la poudre. Bel exercice de précision. Sur la crête, les rafales soufflent. L’espace manque. Dépeautage (deuxième session) avec dextérité. Pas question de laisser filer quoi que ce soit. Le ski de randonnée, c’est de l’horlogerie. Tout en doigté. 100% de réussite.
Descente en S, tout du bonheur, pour rejoindre le ruisseau de la Glère. Repeautage et montée vers le col de Bious ou de l’Iou.
Au col de l’Iou : glace et vent. Le troisième de la journée ! Dépeautage (troisième session aussi) et descente sur les pentes bien connues qui rejoignent le gave du Brousset, sous la nationale et son parking. S approximatifs. Neige humide et/ou croutée sur ce flanc SE. Quelques baignoires.
Pot de fin de sortie chez Sancho : bourré de monde, moins cher qu’à la Taverne des Eaux-Chaudes mais aussi beaucoup moins qualitatif. A chacun sa vérité…
Une très belle sortie. Plein les pattes. Joues rouges : la faute au soleil, au froid, au vent. Qui sait ? Aux trois, probablement.
Un grand merci à Hugues pour le choix très réussi des cheminements. Anéou revisité. Anéou, perle des Pyrénées béarnaises.
A plus sur les pentes.

– par Beñat

Crédit photo : Hugues Thomas (photo de groupe) et Bernard Boutin
Cliquez sur les photos pour les commentaires
Les randos d’avant : c’est ICI

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s