Secteur Estanés et Olibon : neige et izards en quantité !


Départ : parking centrale électrique d’Estanés 1284 m
Destination : boucle par le lac d’Estanès, le cirque d’Olibon, le lac d’Orná et le col de l’Escalé
Participants : Brahim Amaziane, Maïlys et Bernard Boutin
Météo : beau temps. Température agréable.

Sortie très variée avec Maïlys et Brahim :
– belle cascade au-dessus du parking de la centrale électrique d’Estané. Rouge dominant des roches et de la terre.
– montée dans le bois, avec passage à la « cabane de l’ingénieur », pour atteindre le « pas de l’échelle ». Sous le pas, pente forte et plaques de neige : attention requise.
– arrivée au lac d’Estanés que l’on longe par l’est. A moitié vide au milieu du printemps ! Beaux reflets des montagnes qui le dominent : le pic de Lioviella, la coupole du Sécus et le pic haut de la Portaza.
– remontée en neige vers le port d’Estanés. La neige est molle. Les crampons restent dans le sac. Les piolets seront sortis – de temps à autre – au cours des 9 kilomètres de cheminement en neige qui suivent. Premiers izards. Ils y en aura beaucoup tout au long de la sortie.
– Légère descente pour pouvoir attaquer la « Trinchera ». La tranchée qui rejoint la vallée « de los sarrios » (des izards). Montée franche et brève jusqu’à la vallée qui s’ouvre sur le cirque d’Olibon. Beau petit cirque calcaire.
– au fond de la vallée, petite remontée pour rejoindre le port de la Bernera (2155). Pause déjeuner au-dessus du lac Vieux (ibón viejo). Vautours fauves, gypaètes, choucas. Sieste, bercée par le cri des marmottes, pour Maïlys et Brahim.
– retour sur nos pas au bas de la « Trinchera ». Long cheminement, toujours en neige, dans une direction ONO, avec légère remontée de 100md. Collet à 1960m et descente tout droit dans une neige de plus en plus molle vers l’ibón de Ornat, toujours gelé. Pas pour longtemps vu la chaleur ambiante ! Pause. Observation des cheminements possibles depuis la brèche de Sécus pour une collective CAF future.
– direction NNE pour rejoindre le sentier qui remonte au col de l’Escalé. Beaucoup d’izards à nouveau. Derrière nous, le magnifique plateau des eaux Tuertas (naval de aguas tuertas). A revisiter pour son paysage, ses méandres et ses dolmens.
– col atteint et descente cool vers le point de départ. La boucle est bouclée sous la cabane d’Espélunguères.
Bonne fatigue. Marcher plus 9km dans de la neige humide est un bel effort. Un beau coin varié, photogénique et de bons partenaires de sortie.
A plus sur les sentes.

– par Beñat

Le verdict :
– Point le plus bas : parking centrale électrique d’Estanés 1284 m, port de la Bernera 2125m, dénivelé : 1150 m, distance : 17,3 km.
– Les randos d’avant : c’est
– Cliquez sur les photos pour les commentaires
– Crédit photo : Beñat

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s