Gourette – boucle des lacs par l’Arre-Sourins


depuis la Hourquette d’Arre, le col d’Uzious

Départ : Gourette
Destination : lac d’Uzious, lac du Lavedan, col d’Uzious, Hourquette d’Arre, Arre-Sourins, lac d’Anglas
Encadrant : Bernard Boutin, co-encadrant : Jean-François Avril
Participants : Gérard Estrade, Pascal Guerin, Gabi Haubitz, Mayalens Soteras
Météo : Bien jusqu’au lac d’Anglas. Brouillard et légère bruine ensuite.
Date : 23 août 2018

La VW de Jean-François permet des records en matière de développement durable. C’est à 6 que l’on s’y « case » au Pont d’Oly, destination Gourette. Même pas sardine en boite sauf pour Mayalens confinée dans le coffre avec les sacs comme appuie-coude… Imbattable en développement durable, imbattable aussi en IK : 5 euros par personne !
Gourette, départ 7h45 : la météo annonce de pluie ou orage en cours d’après-midi. Le décollage se fait donc tôt. Montée par le bois de Saxe, puis par le vallon du Valentin, pour arriver sous le ressaut qui conduit au lac d’Uzious. Ambiance détendue. Tout le monde discute dans les rangs. De temps à autre, Gérard s’exclame devant telle ou telle fleur. Ralentissement. Marche en accordéon.
Le compresseur des mines d’Anglas est atteint. La petite grotte qui l’abrite est devenue toilette publique. Courage fuyons (les odeurs). Remontée le long de la conduite forcée. Main au rocher ou à la conduite. Court moment d’attention requis qui fait passer le technique de 2 à 3.
Lac d’Uzious : un bel écrin de verdure. Un isard achève de se décomposer sur ses rives. Décidément les odeurs (mauvaises) nous poursuivent depuis un moment. Bizarre, il n’a pas été dépecé par les vautours. Pourtant, il est mort depuis longtemps. Etait-il malade ?
Le lac du Lavedan est atteint à son tour. Ils sont aussi beau l’un que l’autre. Celui du Lavedan ouvre les perspectives vers la Géourgue d’Arre, le vallon qui conduite à la Hourquette d’Arre et le, tout proche, col d’Uzious qui permet de plonger vers le barrage du Tech.
La vue, vers le NE depuis le col d’Uzious est magnifique. Un panaché de crête et vallons qui s’entrelacent jusqu’au Bigorre. Coloris doux et estompée avec gris et noir dominants. Eclairage du matin.
Géourgue d’Arre, Arre Sourins, Hourquette d’Arre, soum d’Arre, Arcizette etc. Arre : qu’ès aco ? Plongée dans le Palay (dictionnaire du Béarnais et du Gascon moderne) : « Arre, emplacement calcaire, creusé d’excavations, de puits, en montagne ». Plus tard, en admirant, depuis l’Arre-Sourins, le formidable massif rocheux calcaire, de couleur claire, des Arcizettes, on comprendra mieux la toponymie des lieux. Arre : territoire montagneux calcaire. Tout comme celui entre pic d’Anie et la Pierre St Martin.
Remontée du sauvage vallon qui conduit au col de l’Hourquette d’Arre. Orienté NE, une langue de neige, est encore présente vers la côte 2300 : bien basse en altitude, pour si tard en saison ! Neige éternelle ?
A la Hourquette (2474m), l’étape du GR 10, Gabas-Gourette, est rejointe. C’est une des plus longues du GR : plus de 20 kilomètres ! Mais surtout l’étape au plus grand dénivelé : 1927 mètres montant ! Costaud. « Godillot noir » dirait le guide HRP de la TransPyr. Vue plongeante sur le Soussouéou.
Descente rapide vers la cabane de la Hourquette d’Arre. Arrangée, il y a deux ans, elle est presque carrée. Environ 4m sur 4, sol en terre, toit plat couvert d’herbe. Un refuge utile, basique, pour qui se fait prendre par le mauvais temps.
La faim commence à taquiner les randonneurs. Avant de casse-crouter, il s’agit de rejoindre l’Arre-Sourins. Virage de 90° pour remonter un long couloir, tout en pierraille, qui arrive à la ligne de crête (2560). Reste à parcourir un peu plus de 200m pour le sommet.
Très belles vues à 360° sauf que les nuages commencent à brouiller l’horizon. Le bel Ossau en est habillé. Dans la vallée, le brouillard lèche les bords des lacs d’Anglas et d’Uzious. La vue reste dégagée vers le massif calcaire des Arcizettes, de l’Amoulat et du pic de Ger. Magnifiques couleurs douces et pastels.
12h15 : pause déjeuner méritée après près de 8 kilomètres de montée. L’ivresse de l’altitude frappe Jean-François : « St Clynal, priez-pour nous ! » lache-t’il à la vue des formes géologiques des flancs du Ger ! A moins que ce ne soit le brouillard qui le perturbe. Celui-ci provoque un départ rapide. Pas de sieste possible. Et, si brouillard cachait orage ?
Descente sur le lac d’Anglas. Au lac, Gabi sort le maillot de bain et se jette à l’eau. Pas trop longtemps ! Le soleil n’est déjà plus là. Le brouillard l’a remplacé. Un peu de crachin va bientôt l’accompagner.
Avec le brouillard, l’horizon s’est soudain rétréci. La randonnée perd son charme. Reste à strictement suivre le GR pour arriver à Gourette. Arrivée à 15h45, 8h après le décollage.
Direction l’Igloo pour une collation, entre bière et chocolat chaud. Un peu de monde à Gourette, station d’été.
A plus sur les sentes.

– par Beñat

Le Verdict :
– Point le plus bas : Gourette (1389), le plus haut : Arre-Sourins (2614), temps de la sortie : 8h., 15 kilomètres et 1360 mètres de dénivelé. 3/3.
Encadrant : Bernard Boutin, co-encadrant : Jean-François Avril
Participants : Gérard Estrade, Pascal Guerin, Gabi Haubitz, Mayalens Soteras
– Les randos d’avant : c’est
– Cliquez sur les photos pour les commentaires.

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s