Bigorre – Le Tapou : un « 3000 » (presque) facile !


depuis le Tapou : les dalles de Labassa

Départ : barrage d’Ossoue
Destination : pic du Milieu (3130) et Grand pic du Tapou (3150)
Encadrant : Philippe Blaise, co-encadrant : Bernard Boutin
Participants : Laurence Arzur, Nathalie Cordoves, Michel Dabadie, Jean-Claude Guilhamet, Stephane Lafonta, Maryse Mourasse, Christine Rubichon, Jean-Pierre Tisne.
Météo : comme il le faut. Premières ambiances d’automne
Date : 19 août 2018

Le Tapou interpelle par son nom d’abord. Coup d’oeil au Palay (dictionnaire du Béarnais et du Gascon moderne). Tàpou, tapoû : neige tassée sous la chaussure, boule de neige. La toponymie étant une science assez « imprécise », restons en à cette première et simple tentative d’explication. Le Tapou était un lieux enneigé. Les anciens lui auraient attribué ce nom de Tapou : boule de neige…
D’ailleurs de la neige, il y en a toujours, en cette fin août, puisque quelques longues langues de neige accompagneront les pas de la collective.
Fin d’été touristique : au barrage d’Ossoue, malgré une route défoncée, dès 8h, il y a beaucoup de voitures. A Gavarnie, au retour, les parkings payants seront pleins (réflexion : où va l’argent ?).
Une collective équilibrée : 50% de femmes, 50% d’hommes. Tous en forme sauf mézigue qui traine un gros rhume attrapé sur les pentes du Portillon. Bref le co-encadrant se mue en discret « serre-file ».
Montée vers la cabane de Lourdes, inflexion vers le pic Rond et le pic Pointu, tous deux contournés par la droite. Progression sur herbe. Cool.
Le lac de Montferrat est laissé sur le côté. L’herbe prend forme de rocher. Roche sombre d’abord, claire et ocre ensuite. La pente se raidit. Pas trop. Passé les rochers, ce sont des langues de neige qui prennent la suite. Neige sombre couleur terre. Elle glisse moins. C’est pas plus mal.
Au haut des longs névès, une ligne de crête, tout en roche et facile à parcourir, permet d’atteindre le Grand pic du Tapou. Déjà ! Et oui, le Tapou est un sommet facile. Pas une fois la main au rocher. Pas de chaos à franchir. Pas de falaise à grimper. Un long cheminement. Presque tranquille.
Pour Philippe, le Tapou, c’est une première. Aidé de sa feuille de route, de son altimètre et de sa boussole, il dirige la collective comme s’il était passé là déjà plusieurs fois. De nombreux cairns facilitent le cheminement. Bonne allure.
Le sommet est presque plat. Idéal pour casse-croûter. Côté vue, ce qui frappe d’abord, c’est au nord-ouest, les dalles de Labassa, sous la crête qui mène du pic de Monteferrat (3219) au pic de la Cerbillona (3247). Un copier-coller du Garmo Negro ! Une formidable falaise en schiste chutant sur près 400 m de dénivelé juste devant nous, à quelques encablures. Derrière la crête, émerge la Pique Longue du Vignemale.

Michel prépare la tournée…

Claquement caractéristique d’une bouteille qui se débouche. Michel offre un bon petit rosé frais. Sympa ! Rappel : toujours avoir un verre dans son sac. Même en plastique. Longue pause. Pas de vent. Beau soleil même si le brouillard tente de passer, du côté de la crête de Montferrat. Sans succès.
Sac sur le dos et retour par le pic du Milieu (3130). Un « 3000 » de plus, à deux pas, cela ne se manque pas. Descente à la côte 2940 pour reprendre le cheminement aller.

Au lac de Montferrat (2380), Laurence, Christine, Jean-Pierre et Philippe passent en mode baignade. Jean-Pierre semble ne plus vouloir s’arrêter. Traverse le lac, grimpe sur un rocher et fait un magnifique plongeon.
Le retour final est fait en mode « trail » léger. Philippe imprime un rythme soutenu. Tout le monde suit. Plus ou moins. Mézigue serre la file.
A Gédre, au Campbieilh, le sourire est toujours de rigueur. Bon accueil malgré la « pression touristique ». Pot (et comptes) de fin de sortie. Maryse offre d’excellents canelés. Sur internet, il faudra qu’ils se mettent d’accord : cannelé ou canelé ? Recevant nos félicitations, honnête, elle renvoie à son mari qui les a fait. Comme quoi, les hommes, aussi, peuvent faire aussi de la très bonne pâtisserie…
Le Tapou, un « 3000 » sympa, sans difficulté particulière, dans un cadre magnifique. Bonne pioche Philippe et merci.
A plus sur les sentes.

par Beñat

Le Verdict :
– Point le plus bas : 1839 (barrage d’Ossoue), les plus hauts : pic du Milieu (3130) et Grand pic du Tapou (3150), temps d ela sortie : 8h. 15,1 kilomètres et 1425 mètres de dénivelé. 3/3.
– Encadrant : Philippe Blaise et co-encadrant : Bernard Boutin
– Participants : Laurence Arzur, Nathalie Cordoves, Michel Dabadie, Jean-Claude Guilhamet, Stephane Lafonta, Maryse Mourasse, Christine Rubichon, Jean-Pierre Tisne.
– Les randos d’avant : c’est
– Cliquez sur les photos pour les commentaires.

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Bigorre – Le Tapou : un « 3000 » (presque) facile !

  1. mourasse maryse dit :

    merci Bernard pour ces belles photos et pour ce compte rendu qui résume bien cette très belle balade effectuée en compagnie d’un groupe très sympathique. et à bientôt pour de nouvelles aventures!!!! Amicalement

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s