Val Maira – secondo giorno : Bric Boscasso


pause au col sous le Bric Boscasso

Départ : depuis le parking de Chialvetta (1465m)
Destination : le sommet du Bric Boscasso (2560m)
Qui : raid en étoile du Club Alpin Pau et de la vallée d’Ossau
Quand : 19 février 2018
Météo : beau temps frais

Personne ne le dit mais le stress plane au-dessus de l’équipe, au moment où elle chausse les skis de randonnée, pour cette première journée du raid. Qu’ai-je oublié ? Crampons, couteaux, gants, bonnet… sourire ? Le matériel est-il bien réglé ? Le guide, comment est-il ?
Cheminement doux pour commencer. Gaby est un métronome. Un rythme, toujours identique, qui ne laissera personne derrière. Super « cool ».
Un hameau, Pratorotondo, apparaît. Les toits, aux pentes douces, sont recouverts de strates de neiges bien visibles. Étonnant spectacle pour mezigue, le pyrénéen. Pas âme qui vive. Pratorotodo est abandonné à l’hiver.
Le tracé se poursuit en forêt. Plutôt facile. Grange abandonnée croulant sous la neige.
Sortie du bois. Le cheminement nous rapproche des crêtes. Les pentes s’affermissent. Gaby sait que l’occasion est bonne pour tester si les crampons sont bien réglés. Revue de paquetage. Deux, trois réglages nécessaires.
Arrivée au col. Vues magnifiques sur les massifs qui nous entourent. Le sommet du Boscasso est proche. Montée crampons aux pieds et arrêts à quelques encablures du « bric ». Au sommet, pas de place pour tout le monde.
Descente sur une neige incertaine. Entre ferme, craquante, peu franche. Les meilleurs d’entre nous la trouveront bonne. Les autres… Ski-cross dans la forêt. Casque de rigueur. Bâtons non tenus par les lanières. Déambulation dans Pratorotondo.
A Chialvetta, la douche est appréciée mais comme la neige : incertaine ! Solution vite trouvée : maintenir le débit.
A nouveau, excellent dîner avec en « résistance » un brazato, viande braisée.
Très bon sommeil. Qui dine, dors…

A plus sur les pentes.

– par Beñat

Le verdict du GPS :
– Point le plus bas : 1465 m (pk à l’entrée de Chialvetta), le plus haut :  2560 m, dénivelé montant et descendant :  1100 m, durée de la sortie : 7 h, distance parcourue :  14,5 km
– Guide : Gaby Aragües
– Encadrant : Olivier Blanchet
– Participants : Béatrice Barra, Bernard Boutin, José Coste, Jean-Philippe Floras, Chantal Loustau, Robert Marin, Christine Rubichon,
– Crédit photos : Jean-Philippe, José, Olivier, Robert et Bernard
– Les randos d’avant : c’est
– Passez le curseur de votre souris sur les photos pour faire apparaitre les commentaires ou cliquez sur la première photo pour dérouler le diaporama.

clocher de Chialvetta

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s