Balade printanière : Quelle est verte ma vallée !


IMG_1389

Départ Croix de Buzy

Où : A partir de la Croix de Buzy, à l’entrée de la vallée d’Ossau
Destination : Boucle entre la Croix de Buzy, Bescat et Buzy
Qui : Sortie « solitaire »
Quand : 1er mars 2016

Disposant uniquement de la matinée pour crapahuter et avec la neige présente dès 500m, c’est tout naturellement une boucle de fond de vallée qui fait l’affaire. Point de départ : la Croix de Buzy, au-dessus de Rébénacq, située sur l’ancienne moraine frontale du glacier de l’Ossau. Vue magnifique vers la vallée. Le chemin roule doucement, en ligne de crête, vers le sud. L’oeil navigue d’est en ouest. Le sud est lui dominé par le pic du Midi d’Ossau. La neige, bien fraiche, couvre l’ensemble de la chaine. Le piémont est au top à cet endroit-là.

Au premier plan, vieux chênes, blondes d’Aquitaine dans des pâturages bien gras, milans royals (les plus beaux « voiliers » qu’ils soient) et de belles béarnaises (des fermes, bien entendu !). En toile de fond : les Pyrénées bien sur. Toutes proches. On pourrait les toucher de la main.

Arrivée à Bescat qui fait face à la vallée, tout en la dominant. Un coup de force rendu possible par la moraine qui s’oriente vers l’ouest à cet endroit là. Calme et quiétude.

Par le GR, descente sur Buzy. Le sentier « historique » progresse parmi de beaux prés, délimités par de grosses pierres couverte d’une épaisse mousse verte. Une fontaine rappelle qu’il s’agit là de chemins de la transhumance.

Découverte de Buzy, vieux village béarnais : toits en ardoises, murs en galets, quelques fenêtres à linteau renaissance. Belle fontaine au centre du village et lavoir attenant. Traversée du village et retour en piquant au nord.

Une boucle réalisée au 3/4 sur des sentiers; le reste l’étant sur de petites routes sans circulation. Sur la fin, à deux pas de la Croix de Buzy, « levé » 6 biches. Bucolique et champêtre au possible. Au final :  15 kms d’une bien belle « balade ». A développer…

– par Bernard Boutin

Nota :
– Le verdict du GPS : déplacement 2h37, sortie : 3h08, trajet : 15,1 kms, dénivelé 302 m, plus haut : 569 m, plus bas : ?, 5,7 kms/heure
– Les randos d’avant : c’est
– Passez le curseur de votre souris sur les photos pour faire apparaitre les commentaires

 

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Balade printanière : Quelle est verte ma vallée !

  1. karouge dit :

    J’ai souvenir d’avoir marché (pas longtemps, une heure aller, une heure retour -?-) sur ce chemin qui va droit sur la montagne. C’était beau. Agréable. Je me souviens aussi que quand vous faisiez un pas, j’en faisais deux, parfois un et demi -pour vous rattraper-.
    Mais comment rattraper un galopin quand on en est un autre, dans un autre domaine ?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s