Embalse de La Sarra : repérage au Sanchacollons


vallon de Cubetilla

Plus bas : La Sarra 1440 m
Plus haut : Sanchacollons 2697
Dénivelé : 1280 m (1090 pour l’auteur)
Distance parcourue : 12 km (10,5 pour l’auteur)
Participants : Didier Mazoin, Olivier Jean, Xavier Damez et Bernard Boutin
Météo : « beau soleil »
Date : 20 février 2021

A la mi-février, le manque de neige, amène à aller repérer des pentes à neige… pour l’an prochain. Tristesse ! Didier, en éclaireur, était aller fouiner au-dessus du barrage de la Sarra et monté au Musalès ainsi qu’au Puig Arcol. Il souhaitait nous faire découvrir ce beau « spot à neige ». Restait pour lui à monter au Sanchacollons, autre « grand » du secteur ». Repèrage du jour.
A l’embalse de La Sarra (1440), pas de neige. Longue remontée vers la « casa del Ingenerio », par une sente facile tracée dans une forêt de sapins. La neige apparait vers 1900. Plutôt ferme. Sous la « casa del Ingenerio », vers la cote 2000, la « cuadrilla » chausse les crampons. Bonne pioche les crampons : un portage des skis aurait été de 550 m de dénivelé ! Trop pour la Mule. Trop pour l’Intello. Pour une fois, ils sont d’accord ces deux là !
Un magnifique champ de neige s’ouvre devant nous : « el valle de la Cubetilla ». Un « rein » à remonter, tranquillement, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Départ plein Est, puis Nord-Est, puis Nord pour terminer plein Ouest avant de rejoindre la crête finale qui conduit au Sanchacollons (2697 m) par le NNE.
Neige entre ferme et légèrement décaillée. Pas de problème. Pentes régulières.
Arrivés à 2500 m. La bourrique de Mule stoppe net. Fatiguée, elle n’a pas l’habitude de ces longues progressions, crampons au pied, où chaque pas demande attention. L’Intello ne trouvant pas les encouragements nécessaires à lui prodiguer, décide de ne pas l’abandonner. Solidarité entre l’homme et l’animal. Les deux s’installent sur un rocher pendant que le reste de l’équipage part plein Ouest rejoindre la crête, pas bien éloignée, qui conduit au Sanchacollons.
Au sommet, vues magnifiques à 360°. Mentionner un cap ? Ce sera plein nord, vers le Balaïtous et les Frondellas dominant le barrage de Respomuso. Une perspective du « Bala » inhabituelle pour les béarnais.
Regroupement de l’équipe auprès de la Mule, indiscutablement de bien meilleur humeur après une longue pause. Quelques regrets pour l’Intello et déjà le désir de revenir…
Descente sans problème, dans une neige un peu plus molle, sur les traces de l’aller. Un spot idéal pour faire de larges S de cinéma. Repérage pas inutile… pour (très probablement) la saison prochaine.
Traversée de la forêt, chauffée par le soleil, d’où exhalent d’agréables odeurs méditerranéennes. « Viva el Pirineo sur » !
Une sortie indiscutablement à refaire, avec les planches sous les pieds… depuis la Sarra. Cuando ? En el santo gliglin ! (traduction google)
A plus sur les pentes.

– par Beñat

Les randos d’avant : c’est ICI
Crédit photo : Olivier Jean et Bernard Boutin
Cliquez sur la première photo pour faire défiler la galerie

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s