pic d’Anchet : pris, pas vu !


humides et heureux : we dit it !

Plus bas : 700 m (parking départ Cette)
Plus haut : 1978 m (pic d’Anchet)
Dénivelé montant et descendant 1370 m
Distance parcourue : 17,3 km
Une collective du CAF de Pau : Brahim Amaziane, Jean-Pierre Caillois, Didier Mazoin, Virginie Restoy, Michel Monbeig et Bernard Boutin
Météo : bruine et brouillard.
Date : 28 avril 2021

Bonne équipe qui endurera, avec flegmatique, bruine et brouillard durant la quasi-totalité de la randonnée.
Surprise agréable à la découverte du beau village de Cette, point de départ, qui profite de son éloignement de la bruyante route du Somport. Maisons rénovées avec goût. La patte de l’ABS (Architecte des Bâtiments de France) sévit assurément.
8h : le clocher sonne avec une vigueur inhabituelle. Montée sur des cheminements tranquilles. La bruine calme les ardeurs. Les coupes-pluies et autres K-ways sont de sortie. Les couvre-sacs aussi. Gros « godillots » aux pieds. Passage devant plusieurs bordes (granges) en bon état.
Pause à la cabane de Lhèze. Banane, café, fruits secs. Reprise sous la bruine et traversée de belles hêtraies. Pourquoi donc les « jacinthes des Pyrénées » sont-elles les seules plantes à pousser sous les hêtres ? Manque un botaniste parmi nous. Moussus secteurs N et NW. Troncs primaires en décomposition. On s’attend à voir sauter devant nous des lutins, gnomes et autres tolls. Peine perdue. Ils hibernent encore…
Arrivée à 11h, à la cabane de Narbèze. Trop tôt pour manger. Il bruinotte. Que faire sinon continuer ?
Montée « tout dret » sur des estives faites de grosses touffes d’herbes rousses dégoulinantes d’eau. Tangente sur la gauche. Une crête atteinte, la suivons sur notre droite jusqu’à un final escarpé. Mains au rocher. Attention requise. Humidité au sol et du gaz, de part et d’autre de la crête. Sommet d’Anchet* atteint. Pas de vue. Bruine persistante. Selfie de groupe rapide. Pas le temps pour cadrer.
Descente, sans perte de temps, sur la cabane de Narbèze. Un magnifique champ de jonquille à traverser. Impossible de ne pas en écraser, tellement il y en a. Tant pis.
Pause déjeuner à la cabane. Il ne pleut plus. Enfin…
Humides, le froid appelle déjà notre retour. Reprise de la descente par le chemin aller. Traversée à nouveau des bois à « lutins, gnomes et autres tolls ». Belles ambiances.
Passé la cabane de Lhèze, quelques vautours rament avec vigueur en l’absence d’ascendant. On ne verra pas plus d’animaux de toute la journée. Pas fou, ils sont camouflés dans leurs tanières et autres nids en attendant des jours meilleurs. Seuls, six bipèdes parcourent rapidement les sentes. Que cherchent-ils dans la poisse ? A chacun sa vérité.
15 h précise : arrivée au parking. La météo avait annoncé la pluie à partir de 15 h. Ouff, on n’aura eu droit qu’à bruine et brouillard. Un moindre mal.
Pot de fin de sortie au « cul » des voitures : cidre normand de Didier contre cidre breton de Brahim ? Egalité ! Nougat de Jean Pierre. Pain d’épice de Virginie. Nourritures terrestres bienvenues.
Un beau coin où revenir, par beau temps, pour mieux le découvrir. La prochaine fois, du village de Cette, monter aux cols de Liard et du Ronglet, et ensuite revenir en boucle par l’Anchet et la cabane de Narbèze.
Paradoxe : Pyrénées, plus on grimpe, plus il reste à grimper. Marcher sans fin…
A plus sur les sentes.

– par Beñat

* Anchet : du roman anche, esp. ancho = large = cuvette large, cirque pastoral (souce : dictionnaire toponymique de Romain Bourdon).
Les randos d’avant : c’est ICI
Crédit photo : Brahim Amaziane et Bernard Boutin
Cliquez sur la première photo pour faire défiler la galerie

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s