Pic d’Anie : quand on aime, on ne compte pas !


objectif : pic d’Anie

Plus bas : 1659 m (parking la Pierre St Martin)
Plus haut : 2504 m (pic d’Anie)
Dénivelé montant et descendant 920 m
Distance parcourue : 14,5 km
Participants : Brahim Amaziane, Mathieu Appé, Bernard Boutin
Météo : temps grisâtre et quelques rafales
Date : 30 mars 2021

Cinq jours après être monté au pic d’Anie à ski, rebelote ! Une belle équipe : Brahim et Mathieu. Un temps grisâtre et quelques rafales. Montée, depuis La Pierre Saint Martin, vers le col du Pourtet. Passé le col et arrivés sous le pic lui-même, la neige, exposée plein sud, commence à manquer sur les pentes sommitales. Les cailloux apparaissent. A quelques encablures du sommet, nous passons en mode : crampon, piolet.
Au sommet (2504), le vent souffle. Photos souvenirs et descente en suivant. Début de descente, un basque (de Roncal) qui grimpe à ski m’interpelle « tú estabas aquí el jueves pasado ? ». Lui-aussi y était : quand on aime, on ne compte pas !
Vers la cote 2350, croisons deux collectives du CAF de Pau qui montent, emmenées par Ghislaine et Patrick. Un peu plus bas, vers 2270, nous nous retrouverons pour la pause « casse-croûte »… tout en conservant la distanciation sociale de l’époque Covid. Drôle d’époque. Basta ya !
Reprise de la descente, en direction du col des Anies, pour faire une boucle. Cri de Brahim : « ski cassé ! ». En fait, la butée arrière gauche de Brahim est coupée en deux horizontalement et les taquets qui tiennent la chaussure ne sont plus solidaires du bloc… La butée est en 5 morceaux différents. On les retrouve tous dans la neige (sauf le socle qui est sur le ski). Un puzzle à reconstituer !
Entre les petites mains de Mathieu, le sparadrap de la trousse de secours et le multi-tâches « vélo », l’artiste réussi à remettre toutes les pièces en ordre, viser une vis (sur 4) et surtout très bien scotcher la butée. Cela tient jusqu’a ce qu’il doive remettre… plus de sparadrap. Descente très cool pour Brahim qui veille à ne pas forcer sur le ski gauche. Cela tiendra jusqu’au parking.
Retour, par l’autre « Boulevard des Pyrénées ». Entre l’aristocratique Boulevard des Pyrénées palois et celui, plus montagnard, de La Pierre St Martin difficile de trancher. Tous les deux sont à descendre (de temps à autre)…
Le secteur d’Anie est vraiment à parcourir, à ski, sous toutes ses formes. Reste que cela sera pour l’hiver prochain. La fin de la neige arrive à grands pas : 27° une fois de retour à Pau.
Une belle dernière sortie de ski de rando pour l’année. La dix-septième de la saison. Pas trop mal.
Le « à plus plus sur les pentes » laisse maintenant la place au « à plus sur les sentes ». D’autres sensations.

– par Beñat

Les randos d’avant : c’est ICI
Crédit photo : Mathieu Appé et Bernard Boutin
Cliquez sur la première photo pour faire défiler la galerie

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s