Gavarnie – Ski de rando : de plan A à plan C


Saugué : direction le Pourtillou, le temps du portage

Participants (sortie « off » de 4 cafistes palois) : Bruno, Xavier, Patrice, Bernard
Plan A (21/2): plus bas 1832 m (parking station ski Gavarnie), plus haut 2685 m (Soum Blanc des Espécières), distance 16,4 km, dénivelé 1130 m+,
Plan C (22/2): plus bas 1640 m (parking Saugué), plus haut 2228 m (Pourteillou), distance 9,3 km, dénivelé 645 m+,
Météo : Grand beau pendant les 2 jours. Pas de vent. Températures de fin avril.

L’objectif s’appelle Taillon (3144). Pour s’y préparer, échauffement au Soum Blanc des Espécières (2685). Au parking de la station de Gavarnie, agitation des grands jours. La station est encore bien pourvue en or blanc. Vacances scolaires aidant, les fans de glisse s’y précipitent. Vigilance des vigiles (?) : ordres directs et précis. Parking au cordeau. Odeur de gazole. Bruit et agitation. Vacances adorées.
Claquement des attaches. Pour le Soum Blanc des Espécières, faire simple : suivre la ligne à Haute Tension, qui conduit vers l’Espagne, jusqu’au col des Espécières. Tirer sur la droite sous le col, autrement passage un peu raide. Longer, par le Nord, l’Ibon de Lapazosa. Sous la neige, on l’imagine guère.
Cap à l’Ouest jusqu’à buter sur un affleurement rocheux. Virage à 90°. Série de Z sans difficulté. Orientation des pentes Sud puis Sud-Est : neige de printemps réchauffée par le soleil levant. La meilleure. La descente pour le prouver.
Continuer plein nord. Crête Ouest du Soum Blanc atteinte. La remonter. Bingo : « we did it ! ». Plus rapide à écrire qu’à grimper !
Le Soum Blanc : magnifique belvédère sur le Cirque de Gavarnie. A porté de main : le Gabiètous et le Taillon. Plus loin, passé Roland, le Casque, la Tour, l’Epaule etc. L’oeil s’y perd. Dans quel ordre déjà ! Où est donc l’Epaule ? Au bout, les Astazous sont caractéristiques. Le Marboré devant. Jacky et Clapy ne sont pas là : il est permis de tâtonner… Les « off » ont du bon : pas de censeur.
Le Soum Blanc a beau être à 2685m, il est plat. Enfin presque. Un lieu idéal pour la contemplation et la sieste. Brahim : à noter sur la « to do list ».
Plus concret : longer demain, par sa face Nord, le Taillon puis passer le couloir qui conduit au col des Sarradets. Les regards scrutent : cela brille de partout. Depuis plusieurs jours, les croutes de regel se multiplient. Le BRA est clair : à l’ombre, neige dure toute la journée. Plus bas, le couloir, qui mène à la Cabane des Soldats, brille aussi. Ce couloir : celui entre les pentes franches du Gabiètous et des Sarradets. Compliqué. L’idée d’un plan B germe. Il lui reste à murir. A voir… ce soir, au gîte !
Pause relax, face au Cirque. Beau soleil. Bonne température. Pas de vent. De l’espace pour s’installer : un super spot !
Descente : succession ininterrompue de S élégants, coulants, fluides, naturels. Easy going. La neige de printemps, surtout à la mi-février : tout du bonheur. Enfin, une bonne justification aux séances de torture, imposées au corps, lors des longues montées du ski de randonnée. L’esprit léger.
Bien-être trop vite achevé. Le lac de Lapazosa est déjà là. Repeautage pour atteindre le col du matin. Neige moins bonne. Le bonheur est souvent si bref.
A la station, cela grouille. Un jeune a sauté une barre rocheuse. Deux hélicos sur place. Il est évacué sur Pau. Tant mieux. Le pire était à craindre vu le temps pris pour son évacuation.
Au Gypaète, réflexions sur le plan B : le Taillon en crampon ? Belle course. Avec quelles chaussures ? Celles de randonnée sont à la maison. Regrets. Toujours penser un plan alternatif.
Du plan B au plan C : St André ? Montagnette ? Déjà vus, déjà faits. Partir de la station ? Une fois oui, deux fois non. Xavier propose le Pourteillou : « Il y aura un peu de portage ». Banco. Plan C acheté. Le coin est si beau. Bonne nuit.
9h40 : les skis sont sur le sac. De 8 à 9 kg, ils sont passés à 11 ou 12. Les sacs, pas les skis ! Nouvelles très belles vues sur le cirque. Grand beau. Pas de vent. Portage facilité par la sente douce. Neige trouvée au bout de 1km et 135m de dénivelé. Bien. Progression facile tantôt en Z, tantôt en traversée montante. Neige facile, réchauffée par le soleil.
Sous le soum Braqué, pentes orientées Nord. Neige plus ferme. Tôlée. Pose des couteaux. Arrivée sous le col du Pourteillou. Virages en Z plus resserrés. Attention requise. De méchants gros rochers peuplent la pente, en cas de glissade. Un court passage. Col atteint et descente au belvédère qui fait face au cirque. Pause. Même magie qu’au Soum Blanc. Le Cirque serait-il beau de partout ?
Retour. Un instant de tôle à traverser. Séries de virages en S pour continuer. Crémeux. Du yaourt. Les bons ingrédients. Ne pas ranger les skis dans les placards. Le ski de randonnée s’appelait ski de printemps en son temps. Pas pour rien.
Les granges de Saugué sont là. Trop vite. L’or blanc est remplacé par l’or tout court ! Ce jaune paille qui scintille au soleil. Merci Xavier pour le choix des destinations et du gîte. Bonne pioche. On rechausse quand ?
A plus sur les pentes.

– par Beñat

Crédit photo : Bernard Boutin
Cliquez sur les photos pour les commentaires
Les randos d’avant : c’est ICI

21 juin : randonnée au Soum Blanc des Espécières

22 juin : randonnée au Pourtelliou

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.