ObisK – Crêtes d’Andreyt et du Grum : So close, so great !


col d’Aubisque

Départ : col d’Aubisque (1709 m)
Destination : boucle conduisant au soum de Grum par les crêtes de Laudège, d’Andreyt et de Grum
Qui : Bernard et Marimar Boutin
Quand : 20 août 2017
Météo : beau temps, brouillard dans les vallées

Le topo de TOPOPYRENÉES qualifiait la sortie de « marcheur » et c’est tout à fait le cas : une sortie à la portée de tous les « bipèdes ». Ce que ne rappelait pas le topo, c’est à quel point le site du col d’Aubisque permet des vues exceptionnelles vers, tant et tant de massifs calcaires à la belle couleur « gris argentée » : à l’ouest, celui du pic du Ger, au sud, celui du Gabizos ou au nord celui du Jaoüt (pour ne citer qu’eux!).
Vie pastorale intense autour de nous et… mort aussi. Un mouton est mort, il y a peu, sur le bord du chemin. Un vautour posé nous barre même la route. Aimable, il nous laisse passer.
Loin dans la vallée, les jumelles permettent d’observer une « blonde d’Aquitaine » debout mais qui semble ne plus pouvoir se déplacer. Malade, une demi-douzaine de vautours sont autour d’elle à attendre qu’elle tombe. Pathétique, elle regarde les prédateurs sachant le sort qui lui sera réservé si elle vient à mourir. Aux Crêtes Blanches, nous montrerons à l’hôtelier les photos prises et le lieu de l’observation pour qu’il prévienne le berger. La B.A. du jour.
Déjeuner tranquille au sommet du Soum de Grum qui domine tout le secteur.
Retour au col d’Aubisque où la foule des « aoûtiens » anime – un peu trop bruyamment – l’endroit. Une foule hétérogène : entre cyclistes, motards, touristes du « nord », randonneurs locaux, bergers etc.
L’ObisK, à découvrir plutôt fin avril quand la station de ski de Gourette vient de fermer et que la route au col n’est pas encore dégagée de la neige. Calme absolu garanti. Un beau coin en tout cas tout au long de l’année.

– par Beñat
Bernard Boutin
22 août 2017

Le verdict du GPS (croisé avec les évaluations faites sur la carte IGN et Basecamp) :
– Dénivelé : +500 m, point le plus haut : 1870 m (soum de Grum, le plus bas : 1709 m (départ), durée de la sortie 5h, distance parcourue : environ 10,2 kms
– Encadrant :
– Participants : Bernard et Marimar Boutin
– Les randos d’avant : c’est
– Passez le curseur de votre souris sur les photos pour faire apparaitre les commentaires ou cliquez sur la première photo pour dérouler le diaporama.

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s