Montagnes russes au Trône du Roi


Première étape : le Moustayou

Première étape : le Moustayou

Départ : col de Boucoig, vallée d’Aspe
Destination : Trône du Roi et satellites
Qui : Collective du CAF de Pau menée par Jacky Gaüzere
Quand : jeudi 29 décembre 2016

A 7h du matin, toutes les collectives sont pressées d’aller au lieu de départ. Quand il s’agit d’aller en vallée d’Aspe, il faut se « coltiner » la traversée d’Oloron. Un vrai pensum qui ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir. Les élus ont en effet acté, fin mai dernier, le contournement Est d’Oloron. Pas trop tard !
Il partira en direction de la vallée d’Aspe, au niveau des Etablissements Vigneau, carrossier à Gabarn, pour rejoindre l’actuelle Porte d’Aspe, située entre Gurmençon et Oloron. Une réalisation pas simple puisqu’elle nécessite 2 ponts (gaves d’Ossau et d’Aspe) et un tunnel pour traverser la butte de Soeix.
Les collectives gagneront 10 à 15 minutes à l’aller. Avec le retour, cela fera 20 à 30 minutes. Avec le temps gagné, les randos pourront faire 200 à 250 m de dénivelés supplémentaires. Génial !  Aux encadrants à repousser les limites.
Bémol : pour les 3,5 kms de voies nouvelles, il en coutera près de 77 millions d’euros à nos poches de contribuables ! Ouverture prévue : horizon 2021.

Jacky avait annoncé : « Trône du Roi et Satellites ». C’est en fait une sortie « Montagnes Russes » qu’il nous était réservée.

montages-russes

Profil GPS de « Trône du Roi et satellites »

Depuis le col de Boucoig, montée au Mustayou par sa crête Est, descente par le même cheminement. Montée au Biscaou. Descente au col de Napatch, puis au col de Launde. Montée au Trône du Roi. Descente au « col 855 », au-dessus de Bordeneuve de Pelut. Montée au Souturou. Descente vers la cabane de Napatch et retour au point de départ.
Regardée de près, la trace du GPS rappelle le parcours des Montagnes Russes de Port Aventura en Catalogne ! A l’arrivée : 1450 m de dénivelé pour 15,2 kms de parcourus.

Atmosphère bizarre pour cette sortie. La sécheresse favorisant les écobuages, les bergers ne s’en privent pas. La fumée marque profondément, de son empreinte plombée, l’horizon. Drôle de nom tout de même pour cette pratique ! Eco pour écologique ou pour économique ? Dans le premier cas, pas si sur vu le tribut que paye le « microcosmos » (peuple de l’herbe) à la pratique. Pas si sur non plus que la qualité de l’air en sorte aussi renfoncée. Economique : certainement. Silex et silex pour une technique dite ancestrale.

Jean Lacazette était au programme. Il est absent. Dès qu’une crête effilée se profile, la question revient invariablement : L’a-t’il faite ? Va-t’il la faire ? En attendant, Jacky analyse, avec jumelle et photos, la crête qui conduit du col de Napatch au sommet du Trône du Roi. Elle reste à faire… avec Jean bien évidemment.

Trône du Roi : De quel Roi s’agit il ? On ne le sait, mais le trône est toujours en place. Depuis son large sommet, belles vues vers le sud et le royaume de Castille. Au nord, vers le royaume de France et à l’ouest vers le royaume de Navarre. Pour mémoire, voilà un royaume qui dura de 824 jusqu’en septembre 1512, date où il tomba définitivement entre les mains de la couronne d’Espagne. A l’est, ce sera celui des comtes de Foix et prince de Béarn.
Si toutes ces altesses pouvaient se réunir sur place, de quoi parleraient-ils ? Immigration, frontière, marché unique… ou chasse à l’ours?

Dans les descentes, la conversation est plus facile. Le palpitant est au calme. Le bon moment pour aborder Jean-Claude au sujet de son élevage d’abeilles. Il faut l’avouer, pour ceux qui ne savent pas, les abeilles, c’est assez mystérieux. A part les méchantes piqures… Jean-Claude est bien loin de cela. Dès le sujet abordé, apparaissent immédiatement des étoiles dans ses yeux. Une passion débordante qui parle transhumance, essaimage, reines, bourdons, fleurs diverses etc. C’est fou que que l’on apprend au CAF !

Arrivé, je remercie Jacky pour la belle balade et… ravale aussi vite le compliment. Des yeux me fusillent : Les balades, c’est pour les touristes. Nous, on est des randonneurs. Oups, que n’ai-je dit !
Pour saisir la différence, faites le tour du lac de Bious-Artigues début août ou laissez-vous entrainer par la foule, sous la grande cascade à Gavarnie. Ensuite, si vous ne comprenez toujours pas, le tour du Trône du Roi et de ses satellites vous tend les bras. Un brin plus « challenging » !

– par Beñat
Bernard Boutin
29 décembre 2016

– Le verdict du GPS (avec toutes les réserves habituelles à accorder à ces « engins ») : Dénivelé : 1440 m, kilométrage : 15,2 kms, durée de la sortie : 7h25, point le plus haut : 1266 m, point le plus bas : 637 m
– L’équipe :
Collective menée par Jacky Gaüzere avec Marie Gaslonde – Catherine Jammes – Rémy Giersch – Bernard Boutin – Serge Départ – Didier Mazoin – Alain Colman – Jean-Claude Mourterot –
– Les randos d’avant : c’est
– Passez le curseur de votre souris sur les photos pour faire apparaitre les commentaires ou cliquez sur la première photo pour dérouler le diaporama. Crédit tracé : Jacky Gaüzere


161207

Sous le col de Napatch


161202

Descente depuis le Trône du Roy vers la côte 855


161203

Depuis les pentes du Souturou, la crête du Mustayou


mustayou-biscacou-trone-souturou

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s