Mailh Massibé, Montagnon de Bielle : première randonnée printemps 2019


Centre gauche : le Montagnon, au centre : le Mailh Massibé

Départ : pk au-dessus de la Chapelle de Houndas
Destination : Mailh Massibé
Encadrant : Bernard Boutin
Co-encadrants : Jacky Gauzère
Participants : Alain Colman, Lionel Mazelin, Jean-Pierre Tisné
Météo : voile de brume élevé. Température agréable.

Première sortie de randonnée du printemps 2019. Temps couvert = photos sombres. Un parcours classique avec une équipe en bonne forme qui rajoute au programme le Montagnon de Bielle. A l’arrivée, pour une rando de reprise, il y aura 1330 m de dénivelé. Qu’est-ce que ce sera en fin de saison !!!
Le BERA avait prévu la neige, au sol, à partir de 1500 m et la neige sera bien là où elle était annoncée. Une croute de regel devait l’avoir ressaisie, la brume d’altitude n’aura pas permis ce regel. Neige humide depuis le secteur de Crambots jusqu’au col d’Aran. Plutôt que de porter, dans les sacs, les crampons, ils passent sous les chaussures pour un long moment.
Sous la crête de la Sède de Pan, un beau gypaète se laisse admirer de près. Belle couleur fauve. Au jugé, à contre-jour et sans viseur, l’appareil photo immortalise l’animal.
Malgré la neige, pas de difficulté particulière que ce soit pour grimper au Mailh Massibé ou en descendre vers le col de Losque. Jean-Pierre file comme un cabris dans la descente vers le col. Déjeuner sous le sommet du Montagnon de Bielle. Pas de soleil. Coupe-vent au bout d’un moment.
Retour par la crête de Saubajot. Petit moment d’attention ludique.
A Louvie, Jean-Pierre Petit, le « régional de l’étape » nous rejoint au moment du pot de fin de sortie. Puis, c’est l’équipe Claparède qui arrive. Le CAF de Pau confirme son engagement à vouloir faire vivre les « petits commerces » de la vallée d’Ossau.
A plus sur les sentes. « So long » le ski de randonnée.

– par Beñat

Le verdict :
– Point le plus bas : parking Houndas 875, le plus haut : Mailh Massibé 1971, Montagnon de Bielle 1971, dénivelé : 1330 m, distance : 16,7 km.
– Les randos d’avant : c’est
– Cliquez sur les photos pour les commentaires
– Crédit photo : Beñat

la trace du jour

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans La mule et l'intello, Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mailh Massibé, Montagnon de Bielle : première randonnée printemps 2019

  1. Fagot-Barraly dit :

    Je me suis laissé dire que dans ce secteur (crête de Pan) il y avait beaucoup de lis des Pyrénées…mais je n’en ai pas trouvé un seul !!!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s