Le Soum d’Aas en boucle : des vues magnifiques à tout instant


Lac d'Aule et pic du Midi d'Ossau

Lac d’Aule et pic du Midi d’Ossau

22 septembre 2015 – Départ depuis Bious Oumette (1300m) sous le lac de Bious Artigues, dans la vallée d’Ossau, pour rejoindre, dans un premier temps, le lac d’Aule. Très belle atmosphére d’automne béarnais. Ciel lumineux, air pur. Je suis déjà allé au lac mais jamais au-dessus. Un oubli à corriger !

Discussion à la cabane d’Aule avec le berger sur la saison d’estive qui s’achève. Il est disponible car la traite est terminée depuis le 25 août. Sans elle, le temps est long et à l’ennui.

Une bonne saison avec seulement 3 bêtes de perdues. Toutes par accidents. Il faut dire les enclos sont bien fermés et 3 patous plus deux chiens de berger veillent. Pas commodes les patous ! Ils ont de quoi faire puisque sur le site, il y a près de 1.500 brebis à garder dont 600 qui appartiennent au berger lui-même.

Avec une traite automatisée – ils ne seraient que 3 à la pratiquer aux estives -, ses 600 brebis ont produit 22 tonnes de fromage toutes descendues dans la vallée par hélicoptére la veille.

A ce moment de la discussion, un important groupe de randonneurs retraités passe le long de la cabane. Ils continuent en direction du lac d’Aule par le « chemin des touristes » comme l’appele le berger. Amusant cette expression pour désignier des montagnards ou des randonneurs. Je ne suis donc qu’un touriste (à qui le berger conscent un droit de passage !).

Sur ce, je reprend ma marche, dépasse les « touristes » pour arriver au lac puis au col de Turon Garié. A partir de là, la ligne de crête continue, plein sud, jusqu’au Soum d’Aas (2427m). Un jeune aspois me rejoint car le brouillard monte et mon GPS pourrait être très utile à tous les deux. Ni l’un, ni l’autre connaissons ce parcours.

Les vues sur la vallée, et l’Ossau, sont magnifiques avec les « nuages de bouillard » qui vont et viennent. Le soleil joue à cache-cache.

Le Soum d’Aas passé, le sentier tourne à près de 90° vers l’ouest. Il est toujours en ligne de crête. Le brouillard nous enveloppe. Pas longtemps. A nouveau, de belles vues de part et d’autre. A un col sans nom, situé à 2084m, la direction retour sur le lac de Bious Artigues est prise. On le voit au loin, à l’est, au fond du vallon champètre d’Aas.

Arrêt à la cabane de chasseurs d’Aas pour casser la croûte et retour par le bois sur Bious-Artigues.

Une belle boucle. A refaire elle-aussi… comme tant d’autres !!!

– par Bernard Boutin

PS : le verdict du GPS : 1335m de dénivelé, 16,3 kms de parcourus, 5h07 de marche, 7h05 de sortie

150922 Soum d'Aas

A propos Bernard Boutin

A 7 ans, mon père me trainait au tour du pic du Midi d’Ossau, en Béarn. A 17 ans, je faisais du stop avec mes skis de randonnée. Je me souviens qu’à la nuit tombée, à la sortie de Tarbes, un paysan me chargeait. Arrivé en rase campagne, en sortant les skis de la bétaillère, ceux-ci étaient plein de purin ! La passion était plus forte que ces petits désagréments. A 27 ans, je quittais un bon « job » à la Défense, pour « descendre » aux Pyrénées. A 37 ans, avec quelques copains, nous grimpions, en ski de randonnée, le Vignemale, le Balaitous et quelques autres… A 47 ans, 57 ans, les Pyrénées toujours. On l’aura compris, pour moi, sans les Pyrénées, point de respiration.
Cet article, publié dans Par-çi, par-là..., Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s