Par-çi, par-là… – Pic Peyreget : Faire long quand on peut faire court…


Depuis le refuge de Pombie, le Palas au fond
Depuis le refuge de Pombie, le Palas au fond

Partir de Camps pour aller au Pic Peyreget par Soques, Pombie et le col de Peyreget. C’est un beau programme. A l’arrivée : un aller et retour de 20,7 kilomètres les skis sous les pieds et, un dénivelé montant de 1250 m. 

Les pieds justement. Avec des chaussures qui font une ou deux pointures de moins que nécessaire, cela pose problème malgré une coupe au plus près des ongles. Doigts de pied « rougeaud » malgré le port de chaussettes hyper fines.

Une montée « cool », à la fraiche, avec un final entre le col et le Pic un peu à l’arrache. Fatigue et méfiance avec une méchante neige tollée. Les inconvénients d’une face Nord.

Déjeuner au sommet (2487 m) et descente très sympa avec une neige qui se transforme (déjà) en neige de printemps. Godille assurée sur une bonne partie de la descente en-dehors de la tolle sous le Pic. Une descente plaisir.

Le Peyreget : un bon classique. Reste qu’en partant d’Anéou ou de Soques, la « douloureuse » est moindre. Camps-Soques, c’est à lui seul, 7 kilomètres de piste de fond (aller et retour).

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s